QUI EST VOTRE SERVITEUR ?

J'ai la quarantaine, je suis marié et papa de 2 enfants.


J'ai découvert la photo en 1990 grâce à ma passion pour le sport automobile
et en particuliers pour les rallyes automobile.
Pendant une dizaine d'année j'ai ainsi parcourus les routes de Lorraine,
d'Alsace, de Franche-Comté et de France et
collaboré au sein de la rédaction de "Courses Auto Magazine".


Ensuite, à l'arrivé de mon fils,
j'ai progressivement quitté le bord des routes
pour découvrir les sous-bois de la magnifique montage vosgienne
et y réaliser des paysages de cours d'eau.


Ensuite j'ai éprouvé le besoin d'intégrer l'humain dans mon travail.
Le portrait mais surtout la lingerie ce sont alors imposés.
Le nu ne fût qu'une suite "logique" à la lingerie. Je ne m'attendais pas à la difficulté de la tâche.
Le portrait n'est certes pas simple, mais le nu est bien la discipline la plus difficile qui soit.

En dehors des paramètres technique (lumière et composition) qui aménent,
à quelques détails près, la même problématique quelque soit la prise de vues,
il y a le paramètre humain. Ce dernier est autrement plus complexe.
Il faut s'adapter à la personnalité de chaque modèle, la comprendre en peu de temps.
Analyser ses craintes, ses envies, ce qu'elle aime et ce qu'elle déteste en elle.
Il est important de ne pas se tromper.
Si toutes ces données ont été bien prises en compte, la séance donnera de beaux résultats.

Photo de Christophe FETET lors du tournage du film 'Indigénes' de Rachid Bouchareb